©2018 by chirurgie-esthetique-reunion. Proudly created with Wix.com

Fils tenseurs ou  lifting médical

Fils tenseurs et fils inducteurs

Dans cette page sera abordé le sujet des fils tenseurs, inducteurs, et autres variantes de ce procédé médico-esthétique visant à insérer sous la peau du visage, du décolleté, des mains et du corps des fils ayant pour but de retendre légèrement la peau pour les fils tenseurs (comme un mini-lifting non chirurgical) ou d'induire un comblement en dessous d'une zone ayant une perte de volume dans le cas des fils inducteurs.

Ces informations reflètent mon avis et l'état de l'Art. Je m'engage à vous le restituer avec la plus grande transparence comme je le fais toujours.

 

Que sont les fils tenseurs ?

Les fils tenseurs sont des fils que l'on va introduire sous la peau par une ponction, sans ouverture ni cicatrice, afin de retendre, "lifter" une zone qui a perdu de la tonicité.

Ces fils ressemblent à des fils de sutures. Ils sont placés dans la même direction que les points que l'on fait pendant un lifting chirurgical classique.

Ces fils sont sont le plus souvent "crantés", c'est à dire présentent des aspérités permettant d'accrocher la partie profonde de la peau pour avoir un effet d'accroche suffisant.

Ils peuvent être permanents ou résorbables (acide polylactique, polydiaxonone PDO) , tout comme des fils de suture classique utilisés en chirurgie.

En pratique, ce sont majoritairement les fils résorbables qui sont les plus utilisés.

Ces fils offrent une bonne tolérance, tout simplement car ce sont les mêmes matières que les fils chirurgicaux que nous utilisons quotidiennement en tant que chirurgiens.

En les faisant glisser sous la peau avec une aiguille, puis en accrochant la partie profonde de la peau, il va être possible de faire une petite remise en tension de la peau et donc traiter de petits relâchements cutanés qui apparaissent avec le vieillissement.

Indications et objectifs des fils tenseurs

Les fils tenseurs, tout comme les actes de médecine esthétique en général, s'adresse à des patientes souhaitant une légère amélioration ou le traitement de légers signes de vieillissement.

Les fils tenseurs ont pour but de traiter de petits relâchements cutanés, l'âge n'ayant que peu d'importance (en pratique plutôt 40-60 ans).

Les plus grands affaissements du visage seront du ressort de la chirurgie, avec un lifting classique.

Les zones traitables sont classiquement : 

- les bajoues et redessiner l'ovale

- les sillons naso-géniens

- la chute du sourcil

- la chute de la pommette

Il est possible également d'améliorer :

- la perte de l'élasticité du bras

- le relâchement du décolleté

- le relâchement du cou

Les fils tenseurs ne servent pas à traiter ou combler les ridules (qui sont du ressort des produits de comblement), mais plutôt les petits relâchement cutanés.

Comment se passe la pose de fils tenseurs ?

La pose de fils tenseurs se réalise au cabinet médical dans des conditions de stérilité chirurgicale.

Le geste se réalise sous anesthésie locale. Aucune incision n'est nécessaire.

On repère avec vous les directions de mise en tension, dits "vecteurs" de tensions, avec un crayon à peau.

Puis les fils sont posés en les glissant sous la peau. En redrapant la peau relachée dessus, et mettant une légère traction sur le fil, celui ci va maintenir la peau tension avec ses petits crans.

En général, il faut poser au moins 2 à 4 fils par cotés pour avoir un résultat siginificatif et homogène

Quelques rougeurs s'estompent en une petite heure.

Le retour à l'activité se fait dès le lendemain.

Il n'existe pas de douleur après pose ou une gêne légère.

Résultats des fils tenseurs

Un effet immédiat est produit mais le résultat stable est évalué à 15 jours.

Comme il y a une remise en tension de la peau sans en enlever, des petits plis sont possibles à l'arrière du visage. Grâce à la plasticité de la peau, ces petits plis se résorbent spontanément entre 7 et 15 jours après la pose des fils.

L'effet des fils tenseurs résorbables est estimé entre 1 an et 18 mois.

Cela dépend de plusieurs paramètres : 

- le type de fils

- le nombre de fils posés

- le bon placement du fil

- la lourdeur des tissus (peau épaisse, grasse, dense)

Le corps va cicatriser autour du fil et théoriquement cicatriser en place en créant du collagène.

Concrètement, je conseille les fils tenseurs pour les patientes qui souhaitent une remise en tension vers l'arrière et le haut du visage avec leur "petit doigt", et un déplacement des tissus de 1cm maximum.

Les fils inducteurs

Il existe une gamme de fils dits "inducteurs".

Ils ressemblent à s'y méprendre à des fils de sutures chirurgicaux résorbables munis d'un système d'insertion.

Ils sont plus fins que les fils tenseurs et ne présentent pas d'aspérités ou crans.

Le principe repose sur la production de collagène autour du fils au cours de la cicatrisation. On souhaite "induire" une cicatrisation autour du fil et donc on va mettre en place de multiples petits fils sous une zone dont on souhaite le comblement.

Ils servent souvent à traiter des zones de la peau où il existe un frippé fin, comme le peau fortement exposées au soleil (héliodermie), au niveau des joues, du décolleté, des bras et du cou.

Les indications se rapprochent de celles de la mésothérapie.