©2018 by chirurgie-esthetique-reunion. Proudly created with Wix.com

Abdominoplastie

Lifting du ventre / Bodylift

L'abdominoplastie est une des interventions les plus pratiquées. 

Après grossesses ou après amaigrissement (sleeve, bypass, anneau), il a été prouvé par des nombreuses études que l'abdominoplastie/le bodylift améliorent la qualité de vie, au quotidien et l'aspect esthétique du ventre et de la silhouette.

Pourquoi se faire opérer ?

L'abdominoplastie ou plastie abdominale consiste à retendre le ventre relâché. Les principales causes de relâchement sont les séquelles de grossesses et les séquelles de variation de poids.

Le ventre relâché correspond à un excès de peau, plus ou moins associé à un relâchement de la paroi musculaire, appelé diastasis des muscles abdominaux. En effet, l'esthétique du ventre est grandement influencé par l'intégrité et le tonus de la paroi musculaire. Malheureusement, le renforcement musculaire par exercices physiques apporte un bénéfice qui à des limites sur les ventres distendus.

Au delà de l'amélioration esthétique, c'est la qualité de vie globale qui est améliorée, comme l'ont prouvé plusieurs études scientifiques (mycoses des plis, sudation, incontinence urinaire par impériosité, baisse de l'estime de soi, difficulté à l'habillage).

La consultation

La consultation consiste à vous informer sur la procédure : son but, son déroulement, ses avantages et ses inconvénients.

Après examen, nous verrons si l'abdominoplastie, ou le bodylift est indiquée ou s'il existe une ou des alternatives (mini-abdominoplastie, lipoaspiration, cryolipolyse).

Nous réalisons des mesures et des photographies.

La consultation est aussi le moment de voir si une demande de prise en charge est possible. En effet, lorsqu'il existe une tablier, que le ventre tombe sur ou au-delà du pubis, une demande de prise en charge est possible. Cette prise en charge nécessite une Entente Préalable, auprès de la CGSS, après avis du médecin conseil de votre CGSS de secteur. Cette demande se fait sur un document CERFA que je vous remet en consultation.

Voir le mode d'emploi de l'accord et l'entente préalable sur ce lien.

Les variantes

Il existe plusieurs types d'abdominoplasties, leur indication dépend essentiellement du degré d'excès de peau, avec, par ordre croissant :

-La mini-abdominoplastie : la mini-PA consiste à enlever une bande de peau entre le pubis et le bas du ventre. L'ombilic n'est pas modifié. Elle traite les petits excès du peau, sans réel tablier, chez des personnes en bonne condition physique. En pratique l'indication n'est pas très fréquente. 

-La plastie abdominale classique (abdominoplastie) : j'utilise la technique à haute tension et les méthodes les plus modernes de suture pour améliorer les suites et les rendre les plus rapides. La cicatrice est une longue césarienne, aussi longue que le tablier à enlever est large. Le point le plus important est de la placer le plus bas possible. Elle est combinée avec une lipoaspiration du ventre et des flancs. Elle s'adresse soit aux ventres relachés après grossesses ou aux perte de poids de moins de 30kg. En général, la cicatrice est très acceptable, et le bénéfice apporté important. Mais aucune cicatrice n'est invisible. 

- le bodylift : il s'agit d'une plastie abdominale circulaire, avec traitement de l'excès cutané du bas du ventre, de la peau des flancs et la remontée des fesses. Il s'adresse aux pertes de poids massifs, en général de plus de 40kg. 

L'intervention

L'intervention se passe au bloc opératoire, sous anesthésie générale.

L'hospitalisation dure entre 1 et 2 nuits, selon la quantité de peau et le travail à réaliser. En cas de bodylift, il faut prévoir 3 à 5j d'hospitalisation.

Avant l'intervention, il est fortement recommandé d'arrêter le tabagisme 1 mois avant et 1 mois après. Il est clairement montré que la tabagisme augmente le risque de complications et provoque des retards de cicatrisation. Je vous recommande la lecture de la fiche SOFCPRE sur le tabagisme et la chirurgie plastique.

Le jour du bloc, des repérages sur la peau sont faits. Ces dessins préopératoires permettent de réaliser l'intervention plus vite et d'obtenir un résultat prédictible et fiable.

L'intervention commence systématiquement par une liposuccion afin de potentialiser le résultat esthétique de l'abdominoplastie, en dessinant la silhouette ou les reliefs musculaires.

Au cours de l'intervention, on évalue le besoin de réparer un éventuel diastasis des muscles abdominaux. La cure de diastasis n'est en aucun cas obligatoire.

L'excès de peau est enlever sur mesure.


L'ombilic n'est pas déplacé mais extériorisé en regard de son insertion (l'ombilic est une tige qui est attachée à la paroi musculaire, reliquat du cordon ombilicale lors de la vie foetale). C'est pourquoi, en dehors des mini-PA, il existe une cicatrice circulaire, dans l'ombilic.

Des drains sont mis en place selon la quantité de peau. Pour les mini-plasties abdominales, non, mais pour une vraie abdominoplasties, je les recommande. Leur pose est controversée mais recommandée pour l'instant.

L'intervention dure entre 1h et 3h selon le travail. 

En fin d'intervention, un pansement est réalisé et la gaine médicale est mise en place.

La patiente est libérée le lendemain ou le surlendemain.

Les suites opératoires

L'intervention nécessite des soins de cicatrices pendant 15jours par une infirmière libérale. Celle-ci effectuera une surveillance de la cicatrisation, les soins de cicatrice et réalisera les injections d'anticoagulant en prévention de la phlébite (enoxaparine dit "lovenox") pendant 10 à 21 jours selon l'intervention.

L'arrêt de travail est entre 10j et 21j, selon l'activité.

Une gaine médicale est portée le plus souvent possible pendant 1 à 2 mois.

Des bas de contentions sont à porter pendant 15 jours.

L'intervention n'est pas classiquement douloureuse (hormis les 2 premiers jours) mais consomme beaucoup d'énergie. Je conseille aux patientes de prendre des dispositions selon la quantité de charge de travail à faire à la maison.

La cicatrice est rosée pendant 3 mois puis s'estompe pendant 1 an. Elle s'apprécie au moins après 1 an. Comme toute cicatrice, pas d'exposition solaire de celle ci pendant 1 an.

Le chirurgien fait la suture, le patient fait la cicatrice. L'aspect définitif de votre cicatrice dépend beaucoup de votre capacité génétique à faire de belles cicatrices. 

Le résultat général s'apprécie entre 3 mois et 1 an, le temps que les gonflements s'estompent.

L'abdominoplastie apporte une grande amélioration de la qualité de vie, du confort au quotidien et de l'état psychologique.

Pour prendre rendez-vous concernant le bodylift ou l'abdominoplastie, voici le lien.