©2018 by chirurgie-esthetique-reunion. Proudly created with Wix.com

Acide hyaluronique

Redonner du volume

Qu'est ce que l'acide hyaluronique

Face à une demande de plus en plus forte de geste simple et sans convalescence, le nombre et la qualité des produits d'injections à considérablement évolué et le nombre d'injection explosé.

Découverte dans les années 30, cette molécule s'est progressivement imposée dans plusieurs domaines médicaux telles que l'ophtalmologie, la rhumatologie et la cicatrisation des plaies. A partir des années 90, son utilisation en produit de comblement esthétique a commencé.

Ce nouveau concurrent du collagène l'a rapidement fait disparaître car il est beaucoup mieux toléré et provoque quasiment aucune réaction allergique.

En quelques années, il a révolutionné la médecine esthétique en devenant le produit de comblement de référence. 

L'acide hyaluronique est un constituant naturel du corps humain, notamment dans la peau, du tissu conjonctif, du liquide articulaire et de nombreux tissus.

Rendu liquide et purifié, il est utilisé pour combler les rides car il est très hydratant, comme une véritable éponge à eau. On parle donc de produit de comblement car grâce au volume qu'il apporte, on va pouvoir corriger de nombreuses zones du corps dont le volume a diminué ou dont la forme est à améliorer.

Il est utilisé depuis plus de 30 ans et sa tolérance est très grande.

Son action est principalement mécanique. Par ses propriétés visco-élastiques, l'acide hyaluronique va combler une ride, redonner du galbe là où il a disparu ou n'a jamais existé, et permettre de sculpter les zones qui en ont besoin.

Son action secondaire est d'hydrater le derme, puisqu'il s'agit d'un produit dit "hydrophile".

Ses atouts principaux d'être biocompatibles, c'est à dire très bien accepté par les tissus, et entièrement résorbable (en 8 à 12 mois).

Il s'agit également d'un produit assez facilement utilisable si l'on connaît l'anatomie, d'où la multiplication des injecteurs " médecins esthétiques " voir de non médecins, ce qui est interdit en France. Nous rappelons qu'il ne faut surtout pas succomber aux propositions d'injections discounts, car de nombreux cas de complications arrivent lorsque l'on ne connait pas le produit et que l'on ne maîtrise pas la technique ni l'anatomie. Et notamment du dispositif dit "hyaluropen" qui fait de nombreux dégâts, difficiles à rattraper.

Son action est donc immédiate. Tout de suite après l'injection on peut évaluer l'effet. A ceci près que la geste de piqure provoque en général un oedème surévaluant le volume final.

Son utilisation peut-être isolée ou être combinée à un geste chirurgical, au même titre que le botox, ou les fils tenseurs. Nous rappelons que le Botox et acide hyaluronique n'ont pas du tout le même effet ni les mêmes objectifs. On peut rapprocher de l'acide hyaluronique les fils inducteurs (variante des fils tenseurs), à la différence que l'acide hyaluronique donne du volume plus important alors que les fils inducteurs entraînent la fabrication de volume par la peau elle-même et que ce volume est limité.

Indications de l'acide hyaluronique

L'acide hyaluronique est un produit de comblement, un "filler" (ce qui remplit, en anglais), un volumateur, une substance hydratante.

Les laboratoires proposent aujourd'hui des acides hyaluroniques à différentes concentrations et à des viscosités variables, ce qui permet de s'adapter à toutes les zones du corps et aux différentes peaux. Il s'adapte aux différentes indications, ré-hydrater avec la mésothérapie, combler les fines ridules et le fripé, re-pulper des zones, volumer les zones, harmoniser un contour ou harmoniser les formes.

Toutes les zones nécessitant un ajout de volume vont être l'objet de traitement par l'acide hyaluronique comme les sillons, les rides, les creux

- les rides du lion, entre les sourcils, quand elles sont profondes, peuvent être traitées en complément du botox. Elles sont dues au froncement des sourcils et à la contraction des muscles procérus et pyramidaux. Ces rides sont bien traitées par la toxine botulique.

- les sillons naso-géniens, constituent la principale indication d'un comblement d'acide hyaluronique. Il s'agit du pli entre la joue et la lèvre du haut, qui descend jusqu'au coin de la bouche et rejoint parfois les bas-joues. Ils s'accentuent dans le temps avec la chute de la joue vers le bas et la joue qui s'enroule sur la lèvre supérieure. Ils sont bien traités par l'acide hyaluronique quand les sillons sont modérés. Quand ils sont profonds, un lifting cervico-facial est nécessaire.

- les rides d'amertumes dites de la " marionette ", qui partente du coin de la bouche ver le bas et rejoignent les bas joues. Elles donnent un aspect triste au visage.

- les ridules autour de la bouche, avec un acide hyaluronique très fin. Souvent ce sont les rides de la lèvre supérieure, verticales, que l'on voit surtout chez la femme fumeuse, à force de contraction répétées du muscle orbiculaire de la bouche. Elle donne un aspect de "code-barre" au niveau de la lèvre du haut.

- les rides de la patte d'oies, en complément de la toxine botulique. Ce sont les rides du coin externe de la paupière qui partent vers la tempe et la racine des cheveux. Elles sont dues à la contraction répétée du muscle orbiculaire de l'oeil qui fait soit plisser les yeux soit fermer les yeux.

L'autre grand type de traitement est de modifier le profil du visage, pour harmoniser ou repulper ses contours :

- les lèvres : l'injection des lèvres est une indication majeure. Loin des clichés des gros bouches en bec de canard, je m'attache à faire des augmentations naturelles et raisonnables avec une technique sans aiguilles (cannule mousse) pour augmenter le volume et une micro-aiguille pour travailler le contour et l'ourlet des lèvres.

- la rhinoplastie médicale : il est possible de masquer une bosser, définir la pointe du nez ou la relever légèrement avec de petites quantités d'acide hyaluronique. Ce geste doit être pratiqué par un chirurgien ou un injecteur expert connaissant parfaitement l'anatomie.

- la profiloplastie : il est possible de travailler la forme globale du visage et de l'harmoniser avec des petites injections d'acide hyaluronique en rebalançant les contours. Traiter un menton fuyant, arrondir un front plat, redéfinir les angles et la ligne de la mandibule sont des gestes simples et donnant des résultats spectaculaires.

- augmentation des pommettes : il est possible de regalber les pommettes que l'on a jamais eu ou que l'on a perdu avec le temps.

- comblement des tempes : certaines personnes présentent des fosses temporales très creuses donnant un aspect disgracieux au visage. Il est assez facile de combler ces zones et donne de bons résultats

Combien de temps dure le résultat ?

Le résultat d'une injection d'acide hyaluronique dure entre 6 à 12 mois.

Cependant, l'acide hyaluronique dure plus longtemps dans certaines localisations comme les zones moins mobiles telles que le nez, le front et le contour du visage.

Par ailleurs, certains patients résorbent plus rapidement que d'autres.

Comment se déroule une injection d'acide hyaluronique ?

Les injections d'acide hyaluronique, tout les actes de médecine esthétique, toxine botulique et fils tenseurs, se déroulent au cabinet au cours d'une consultation.

L'acide hyaluronique ne traverse pas la peau en crème. Il faut donc le déposer à l'aide d'une dispositif d'injection. Ne faites surtout pas au moyen du Hyaluropen, qui envoi l'acide hyaluronique par pression et qui donne des résultats aléatoires et en boules).

Pour injecter, l'acide hyaluronique, on utilise des aiguilles très fines pour éviter des marques voir ultra-fines pour la mésothérapie.

L'injection n'est pas douloureuse et ne nécessite par d'anesthésie (éventuellement de la crème EMLA). J'utilise personnellement un dispositf à vibrations pour améliorer l'expérience type Nuevibe.

Pour certaines zones à risque de marques, j'utilise non pas une aiguille, mais une canule qui est une aiguille mousse, ne piquant pas, notamment pour les cernes, les pommettes, les temps et les lèvres.

Immédiatement après l'injection, la patiente peut voir le résultat primaire et des retouches sont faites à la demande dans la foulée. Le résultat définitif est acquis vers 7 jours.

Il est recommandé de masser légèrement le premier soir, éviter l'exposition à la chaleur importante et d'appliquer du froid pour diminuer l'oedème. Un gonflement au site d'injection est classique pendant 1 à 2 jours. 

Une retouche est possible à partir de 15 jours même si cela est rare.

On a souvent le cliché de visages gonflés mais la réalité est plutôt l'inverse. Une ampoule d'acide hyaluronique contient 1ml. Il faut donc 4 à 5 ampoules pour remplir une cuillère à café. Les injections pêchent plus par défaut de quantité que par excès.

Concernant les marques et laboratoires, Il n'existe que peu de différences entre les différentes marques, prouvées scientifiquement.


Personnellement j'utilise le Juvéderm, et le Bélotéro, qui sont produits utilisés massivement dans le monde avec plus de 50 millions d'injections par an dans le monde !

Quelles sont les contre-indications ?

Elles sont rares mais sont les suivantes :

- pathologies auto-immunes non équilibrées

- grossesses et allaitement par principe

- porphyrie

- allergie à la xylocaïne

Pour prendre rendez vous c'est par ici