Rechercher
  • Dr Noel

Botox et hyperhydrose


Beaucoup de patients pensent que l’action de la toxine botulique se résume à diminuer les ridules du visage.

Il y a cependant un mal que traite extrêmement bien le botox qui est l’hyperhydrose. Il s’agit simplement d’une hypersudation et transpiration dont souffrent certains patients. Ceci peut être un vrai handicap au quotidien, surtout sous les tropiques.

Un des traitements efficaces est l’injection de toxine botulique au niveau des aisselles. Cela réduit de 90% la transpiration. Cela se fait en consultation. En général on injecte entre 1 à 2 ampoules.

Le seul inconvénient est le caractère réversible de l’effet. Il faut compter un effet de 6 à 8 mois.

Mais pour ceux pour qui la transpiration est un vrai handicap, cela est un vrai gain sur la qualité de vie.

A bientôt !

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout